Prix « architecture et patrimoine » pour le corps de ferme de Schnersheim

Le chantier de restauration d’un corps de ferme à Schnersheim, dans le Kochersberg, est l’un des lauréats du concours « Architecture & Patrimoine », organisé par « Maisons Paysannes de France ». Ce projet a obtenu le deuxième prix, le premier prix étant attribué à la réhabilitation d’une maison de village à Pesmes (Haute-Saône).

Soutenu notamment par la Fondation du patrimoine et le ministère de la Culture, ce concours annuel couronne les travaux de réhabilitation ou d’extension effectués en respectant l’architecture originelle, les savoir-faire locaux, en utilisant les matériaux écoresponsables et de proximité. Il récompense également les constructions contemporaines harmonieusement intégrées à leur environnement bâti et paysager.

La remise des prix a lieu aujourd’hui, à Paris, au Salon international du patrimoine culturel. La réhabilitation du corps de ferme de Schnersheim est due à Denis Elbel (maître d’ouvrage), Jean-Christophe Brua (architecte du patrimoine) et Claude Eichwald (maître d’œuvre). À l’origine, pour cette habitation, les premiers bâtiments ont été construits en 1717 et 1718. Entre 1781 et 1783, une maison existante à Schwindratzheim (à 15 km de là), a été entièrement démontée et remontée sur l’ancienne cave. La restauration a reçu le label Fondation du patrimoine ainsi que des subventions du conseil régional. La bâtisse est représentative de l’opulence des grands corps de ferme du Kochersberg.