Intervention au Lycée Agricole d’Obernai

Denis ELBEL est intervenu à nouveau le 19 mai dernier au Lycée Agricole d’Obernai devant une classe de seconde de 29 élèves pour leur parler pendant 3 heures de la maison à colombages, de l’intérêt patrimonial qu’elle représente, et de son avenir.

L’histoire du chantier de restauration d’une maison de 1717 à Schnersheim, illustrée de très nombreuses photos a permis de leur présenter les techniques permettant d’entretenir et de remettre en état charpente, couverture, enduits etc… mais aussi de leur démontrer qu’une maison à pan-de-bois de 300 ans est parfaitement compatible avec les exigences du monde d’aujourd’hui sur le plan thermique en particulier, puisque des techniques d’isolation adaptées à ce bâti ancien -la projection de chaux-chanvre par exemple- ont été mises au point depuis plusieurs années et sont à présent disponibles en Alsace, ce qui n’était pas le cas auparavant.

L’origine le plus souvent locale des matériaux a été abordée également ; on recommande de nos jours l’emploi de matériaux biosourcés, mais la maison alsacienne, qu’elle soit en pierre ou en bois en est déjà une parfaite illustration. Nous sommes là en plein ‘’développement durable’’.

Les élèves ont été très attentifs également aux progrès faits pour trouver une solution patrimoniale adaptée à la question du remplacement des fenêtres, qu’il faut impérativement équiper de double-vitrages pour garantir l’isolation. Des solutions artisanales de fenêtres en bois sont maintenant parfaitement au point et permettent de contrer le piège commercial des fenêtres en PVC.

Ils ont été étonnés d’apprendre qu’une maison à colombages pouvait facilement devenir un bâtiment ‘’basse consommation’’ et que le label BBC Effinergie Rénovation n’est pas réservé qu’aux seules maisons en pierre. Encore fallait-il en faire la démonstration !

Ce qui a le plus étonné leur professeur, monsieur Geoffrey Juchs, c’est qu’à la fin de la présentation, un élève est venu lui expliquer le très grand intérêt qu’il y avait trouvé, en ces termes : « Monsieur, pendant vos cours, mais aussi pendant les cours des autres professeurs, je m’ennuie souvent, mais là, j’ai trouvé cet exposé passionnant et très instructif ! ».

Si tous les jeunes réagissent ainsi, nous pouvons reprendre espoir dans l’avenir de notre patrimoine bâti en Alsace !

PS : Message du professeur le lendemain :’’J’ai eu l’occasion d’échanger ce matin avec les élèves enthousiastes suite à cette intervention et qui m’ont indiqué avoir appris beaucoup de choses sur les maisons alsaciennes’’.

Extrait du Blättele ASMA de mai-juin 2021